eCl@ss DANS LA PRATIQUE

eCl@ss donne à vos processus une base commune. De cette façon, les achats, la prestation de services, les ventes et la gestion de l'entreprise bénéficient en même temps.


PROCESSUS : ÉVITER LES FRICTIONS, ATTEINDRE SES OBJECTIFS

Pour certains utilisateurs, l’investissement dans eCl@ss est rentabilisé en quelques mois seulement. Comment un retour sur investissement de cette ampleur est-il possible ? La raison tient à l’accélération et à l’optimisation des processus qui se systématisent enfin.

more

VENTES : ÊTRE PRÉSENT, C’EST DÉJÀ LA MOITIÉ DU TRAVAIL DE FAIT

La rationalisation et la numérisation améliorent sans cesse la transparence des processus d’approvisionnement et de vente. Il s’agit là avant tout d’une réelle opportunité pour les entreprises qui produisent de la qualité tout en misant sur les standards.

more


STANDARD DE L’AVENIR – SAVOIRS DU MONDE

La numérisation des processus et la connexion des entreprises à l’échelle mondiale exercent une pression phénoménale à l’innovation. Le concept d’Industrie 4.0 correspond à l’organisation autonome des processus automatisés dans le domaine de la production et de la logistique. Pour ce faire, ils ont besoin d’une base commune.

more

ACHATS : DES EFFETS RAPIDES POUR UNE MEILLEURE EFFICACITÉ

A.T. Kearney Europe, partenaire d’eCl@ss, a constaté qu’une baisse des frais d’approvisionnement de seulement 1 % pouvait, en fonction du secteur, avoir le même effet sur les résultats qu’une augmentation du CA de 20 %.

more


STRATÉGIE ET CONTRÔLE DE GESTION : ANTICIPER POUR SURVIVRE

Une entreprise doit savoir gérer. Au-delà de ce qui peut sembler une lapalissade, l’internationalisation du commerce, la diversification des palettes de produits et les structures administratives complexes ne facilitent pas la mise en place d’une base d’analyse uniformisée.

more

FERMER

FERMER

FERMER

FERMER

eCl@ss DANS LA PRATIQUE : MOTIVER LES ENTREPRISES À FAIRE AVANCER LES CHOSES

L’exemple pratique est finalement l’argument le plus convaincant. Certains illustrent les différences d’un secteur d’activité à l’autre et la multiplicité des problèmes qu’eCl@ss propose de résoudre.


  • La Lufthansa a décidé d’introduire le standard afin de profiter d’une plus grande transparence dans son organisation et, en particulier, de réorganiser l’univers morcelé de ses achats. Un système opaque de numéros de commande et de matériaux empêchait d’y voir clair. eCl@ss a permis de révéler d’immenses potentiels de synergie en réunissant les structures. Une nouvelle architecture des groupes de produits a été imposée à l’échelle du groupe. Elle a permis de réorganiser et de rationaliser les achats tout en diminuant nettement les coûts.

    plus

  • La société Soennecken, grande coopérative d’achat spécialisée dans les fournitures de bureau et regroupant 500 revendeurs, a compris très tôt qu’une source de données unique était la solution pour résoudre les problèmes de qualité liés aux données produits. Depuis, la plate-forme interne veille à mettre en place chaque nouvelle mise à jour : un facteur de succès décisif pour livrer les revendeurs lorsque l’on gère 65 000 articles et 900 fournisseurs. Soennecken prend très au sérieux le travail dans les groupes spécialisés et participe activement au développement du standard de sa branche.

    plus

  • Delta-V fabrique et commercialise des équipements de bureau. Cette entreprise installée à Wuppertal, en Allemagne, avait pour projet de créer un catalogue électronique. Pour donner à ce dernier une structure de données uniforme, Delta-V a choisi d’introduire eCl@ss. Depuis, les données provenant de la gestion des marchandises et de la boutique en ligne sont mises en commun ; le catalogue est généré en cliquant sur un bouton. Les clients apprécient énormément la simplicité et la vitesse avec lesquelles cette opération se déroule. Beaucoup d’entre eux utilisent eux-mêmes les données ainsi mises à Disposition.

    plus

  • Siemens a profité de l’introduction d’une solution SAP centrale dans ses divisions pétrole et gaz pour uniformiser ses structures de données avec eCl@ss et pour diminuer ses frais de processus. Les catégories ont été adaptées avec souplesse au système Siemens. Avant cela, de nombreuses informations n’étaient que difficilement disponibles ; il existait différents algorithmes de recherche et différents formats de données. Aujourd’hui, tous les sites ont accès à des données uniformisées. Les doublons ont disparu et la gestion des données a été fortement simplifiée. Le groupe dispose notamment d’une base de données terminologique en plusieurs langues, d’une interface dédiée aux données catalogues et aux modèles propres à chaque catégorie.

    plus

  • La société Bundesbeschaffung se charge des achats pour les pouvoirs publics. Elle gère 270 000 produits et services. eCl@ss lui a permis de s’imposer en leader sur le marché de la gestion des appels d’offres. Alors qu’auparavant les problèmes de compatibilité et les opérations manuelles freinaient l’évaluation des soumissionnaires, les délais ont diminué de jusqu’à 75 %. Les appels d’offres européens en 16 langues sont entièrement gérés par eCl@ss. La rapidité de traitement, la transparence, la conformité et la sécurité des données ont nettement progressé ; la quantité de questions générées a, quant à elle, diminué.

    plus

  • L’entreprise autrichienne AT&S est l’un des plus grands producteurs européens de circuits imprimés. Elle était confrontée à un problème d’immobilisations élevées et de rotation faible pour certaines pièces en stock. Leur identification n’était pas toujours fiable en raison de divergences dans les désignations. La mise en œuvre d’eCl@ss a porté ses fruits au bout de sept mois seulement. Avec des résultats impressionnants : 44 % de pièces de rechange en moins, 47 % de fournisseurs en moins et 20 % d’immobilisations en moins. La nouvelle classification est intégrée à SAP et également disponible en chinois, un critère décisif pour cet acteur mondial.

    plus

  • Mercateo, la plus grande plate-forme d’achats B2B en Europe, gère 18 millions d’articles provenant de plus de 700 fournisseurs. L’avantage est évident pour ses clients qui se limitent à une seule source d’approvisionnement. Un autre élément décisif s’y ajoute : une fonction de recherche efficace qui ne se contente pas d’éviter les doublons. L’intégration des numéros eCl@ss dans les mots-clés permet aux gros clients de créer des profils d’achat individuels et aux plus petits de vérifier, par exemple, si des contrats-cadres seraient intéressants. Le catalogue contient des données détaillées et exploitables telles que les taux de TVA, les codes douaniers, les labels environnementaux, etc.

    plus

  • B. Braun est un fabricant allemand d’équipements médicaux. C’est le positionnement international de notre standard qui a motivé sa décision d’adopter eCl@ss. Son objectif était d’améliorer les processus déjà existants, en particulier les achats, et d’optimiser la gestion des stocks. Toutes les données concernant les pièces de rechange ont été classifiées selon eCl@ss et enrichies d’informations supplémentaires. Les utilisateurs apprécient la simplicité des processus ; la rotation des marchandises s’accroît nettement. Grâce à une réduction des stocks, B. Braun est en mesure de mieux identifier les potentiels pour intégrer de nouveaux types de pièces de rechange.

    plus

  • Phoenix Contact produit des systèmes de connectique individuels propriétaires qui permettent de gérer les processus d’ingénierie. L’entreprise a opté pour eCl@ss afin de profiter d’un système uniforme. Parce que notre standard est bien établi et hautement élaboré, les données d’ingénierie peuvent être obtenues d’une seule et même source, plusieurs versions pouvant même être gérées en parallèle. L’enregistrement des données est centralisé ; le client est libre de les utiliser comme bon lui semble : sous forme de base de données ou de catalogue.

    plus

  • Le groupe Nolte comprend huit sociétés qui opèrent indépendamment les unes des autres. Son objectif était d’harmoniser ses processus et systèmes internes. Les données de base des articles achetés étaient notamment particulièrement hétérogènes. Représentant de l’industrie de l’ameublement, Nolte a créé une nouvelle spécialité dans la structure eCl@ss, imposant du même coup une nouvelle référence. Ses fournisseurs utilisent déjà le système sur la plate-forme d’achat en ligne avec un fort taux d’adhésion. Les approvisionnements sont dorénavant uniformisés et simplifiés grâce à une hiérarchie claire dans le système de classification. La gestion de l’entreprise a également gagné en simplicité.

    plus

FERMER

FERMER

FERMER

FERMER

Des questions ?

FERMER

FERMER